Le Liberty de New York embauche une paire d’entraîneurs adjoints

La refonte de l’alignement du Liberty de New York se poursuit, alors que l’équipe a embauché une paire d’entraîneurs adjoints mercredi.

Le Liberty de New York a annoncé mercredi que Kelly Schumacher-Raimon et Dustin Gray ont été ajoutés à l’équipe en tant qu’entraîneurs adjoints. Ils seront rejoints par Shelley Patterson sous la direction de l’entraîneur-chef de première année Walt Hopkins.

« Nous sommes extrêmement excités par la diversité des expériences, des compétences et des idées que Kelly et Dustin apportent à l’organisation Liberty », a déclaré Hopkins dans un communiqué d’équipe. « Entre la compréhension d’élite de Dustin du développement des joueurs et des « X  » et des « O » de l’équipe, et le point de vue précieux de Kelly en tant qu’entraîneur et ancien joueur, nous complétons notre personnel d’entraîneurs avec deux personnes très talentueuses et de caractère.

Schumacher-Raimon s’est fait un nom en tant qu’athlète multisports (basket-ball et volleyball professionnels). Ses efforts les plus récents l’ont vue servir d’entraîneur adjoint sous Bill Laimbeer avec les Aces de Las Vegas, un poste qu’elle a occupé pendant deux saisons. Las Vegas a atteint les demi-finales WNBA lors des séries éliminatoires de l’année dernière.

Sur le terrain, Schumacher-Raimon est peut-être mieux connu pour une performance de neuf blocs lors de la victoire 71-52 de l’Université du Connecticut sur le Tennessee lors du match de championnat NCAA 2000. Elle devient ensuite un choix de premier tour de la Draft WNBA 2001 puis passe une seule saison avec le Liberty (2006).

Gray a travaillé principalement au développement des joueurs. Il a conçu et dirigé des programmes d’amélioration des performances pour les stars de la NBA Kevin Love et DeMar DeRozan, entre autres, dans la perspective de leurs projets respectifs. Gray fonda plus tard sa propre organisation de développement et d’entraînement des joueurs, connue sous le nom de Playmakers Basketball Club. Les clients incluent Rudy Gay, Quincy Pondexter, Ish Smith et Kendall Marshall.

Ces ajouts ne sont que les derniers développements du bouleversement de New York. L’équipe a fait ses adieux à des vétérans comme Tina Charles et Brittany Boyd. Néanmoins, ils ont accueilli six recrues lors de la draft WNBA de vendredi dernier, dont la garde de l’Oregon Sabrina Ionescu avec la première sélection au total.

Geoff Magliocchetti est sur Twitter @GeoffJMags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.