J’ai été témoin des Pouvoirs de Guérison de l’Océan chez les Patients atteints de cancer

Photo : Marshall Lally

 L'Inertie

Malgré les attaques de requins qui dominent la conversation ces jours-ci, il est toujours préférable d’entrer dans l’océan que de s’en éloigner. En fait, il y a de plus en plus de preuves que l’océan ne vous fait pas seulement vous sentir bien, mais réduit votre niveau de stress – ceux qui causent des maladies – et vous maintient en bonne santé.

Beaucoup d’entre nous connaissent le fait que l’océan peut être un traitement pour des défis comme la fibrose kystique et l’autisme, ce qui m’a particulièrement enthousiasmé par le travail de We Are Ocean. WAO est une fondation qui emmène les patients atteints de cancer pendant une semaine dans l’océan pour l’aventure et la guérison grâce à des activités comme le stand-up paddle, la plongée en apnée, le surf, le kayak, la voile et l’étude de la vie marine.

WAO est un effort révolutionnaire qui a été fondé par Jack Shimko, un gars qui a aidé à se débarrasser de son propre cancer en pagayant sur plus de 200 miles à travers les îles Anglo-normandes. En cours de route, Jack a amassé des centaines de milliers de dollars pour la recherche sur le cancer et a été nommé Agent of Change du magazine Surfer. Il voulait partager ses expériences océaniques avec d’autres personnes luttant contre le cancer – ceux qui, contrairement à lui, étaient piégés dans des hôpitaux sans apparemment aucune issue.

Faute de beaucoup de preuves réelles, j’ai décidé d’aller de l’avant. J’ai senti qu’il y avait beaucoup dans l’histoire de Jack pour soutenir une expérience de ma part. Ainsi a commencé le film documentaire et la campagne Kickstarter, Entre deux ports. En tant que cinéaste, j’ai décidé de suivre ceux du programme inaugural de guérison de l’océan de WAO, organisé à White’s Landing sur l’île de Catalina pour les patients atteints de cancer et les survivants diagnostiqués avec un cancer de stade 1 à stade 4. Je prendrais un an pour suivre les campeurs, assister à leurs interactions avec l’océan et voir comment leur santé pourrait bénéficier d’un certain temps en eau salée. J’étais convaincu que j’assisterais à la magie.

Publicité

Au cours du processus de réalisation du film, j’ai rencontré le Dr Wallace J. Nichols. Dr. Nichols, ou  » J. »comme il est également connu, était comme un saint graal pour un film sur la guérison des océans. Comme moi, J. avait le sentiment que le pouvoir de guérison de l’océan n’était pas si farfelu après tout. Avant de commencer à écrire le livre, « Blue Mind », il s’est rendu à la bibliothèque pour faire des recherches sur tout travail publié sur le sujet. Par coïncidence, il n’y avait pas de recherche publiée, alors il a écrit le livre et le reste est de l’histoire – histoire du best-seller du New York Times, pour être exact.

La science, dit J., nous dit maintenant que la guérison des océans n’est pas seulement une notion brumeuse partagée par les surfeurs obsédés. Si vous vous immergez dans l’eau, cela réduit le stress. En d’autres termes, cela réduit les substances qui causent plus de 60% des maladies auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui. L’eau fait baisser les niveaux de cortisol en équilibrant le flux entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Une étude de 2006 a révélé que la baignade en spa diminuait considérablement les niveaux de cortisol salivaire chez les étudiants. Il a également été démontré que l’hydrothérapie aide à réduire le stress psychologique et les symptômes physiques d’un groupe de 139 personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde.

Alors, qu’est-ce qui pourrait être révélé dans les eaux au large de l’île de Catalina avec les 21 premiers participants au camp We Are Ocean? En 1997, 10 patients atteints de cancer qui souffraient de douleurs chroniques ont regardé une vidéo sur la nature qui comprenait 15 minutes de sons des vagues de l’océan, des cascades et des ruisseaux éclaboussants. Par la suite, ils ont ressenti un soulagement, ce qui s’est traduit par une réduction de 20 à 30% des hormones de stress, l’épinéphrine et le cortisol. Près de 20 ans plus tard, 21 patients atteints de cancer sautaient courageusement dans l’océan à la recherche du même soulagement.

Lorsque Jack Shimko a conduit ces âmes courageuses dans les eaux bleues au large d’Avalon, les vies ont été changées à jamais. Et bien que tout le monde n’ait pas trouvé que l’océan était un remède miracle, chacun partageait un niveau d’expérience et de compréhension accru. Qu’en est-il de ceux qui ont assisté à des revirements qui ont changé leur vie en raison de la guérison par l’eau salée? C’est arrivé aussi.

Note de la rédaction: Between Two Harbors a remporté le prix du meilleur Documentaire au Festival du Film de Catalina en 2016 et a été présenté sur iTunes le 25 avril 2017. Le produit de chaque vente est reversé à We Are Ocean

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.